Lichens GO!
Évaluer la qualité de l'air en milieu urbain
Le projet Lichens GO! est un programme de sciences participatives qui vise à évaluer la qualité de l’air autour de chez vous en utilisant la biosurveillance par les lichens.

Pour obtenir une carte de la qualité de l'air de bonne résolution, nous avons besoin de votre aide pour acquérir le plus de données possible.

En plus de contribuer à la recherche scientifique, c'est l’occasion d'en apprendre davantage sur la pollution atmosphérique et son impact sur la biodiversité.

Lichens GO! est un observatoire de PartiCitaE (Sorbonne Université) et de Vigie-Nature École (Muséum national d'Histoire naturelle). Il est proposé en partenariat avec Tela Botanica (dans le cadre du projet Auprès de mon arbre) et l'UCLouvain.
Les lichens
Qu'est-ce qu'un lichen ?
Souvent méconnus du grand public, les lichens sont des organismes indicateurs présents tout autour de nous. Il existe plus de 20 000 espèces à travers le monde. Les lichens ont la particularité d'être formés de deux organismes : un champignon hétérotrophe et une algue ou une cyanobactérie autotrophe.

Dans cette association, le champignon constitue la majeure partie du corps du lichen, aussi appelé le thalle. Il assure la nutrition en eau et en sels minéraux captés depuis l’atmosphère (pluie, brouillard, etc.). En contrepartie, l’algue ou la cyanobactérie réalise la photosynthèse, produisant l’énergie nécessaire pour la croissance du lichen. Ce type d’association mutuellement bénéfique est appelé symbiose.

Plus d'informations sur la biologie des lichens ici. 

Lichens et pollution de l'air
Contrairement aux plantes, les lichens ne possèdent pas de racine. Ils prélèvent la totalité des nutriments depuis l’air ambiant, ce qui les rend sensibles à la pollution atmosphérique. Cependant, tous les lichens ne sont pas affectés de la même manière par la pollution : un même polluant peut être néfaste pour une espèce et bénéfique pour une autre.

En étudiant la diversité et l'abondance des lichens qui se développent sur les arbres, il est possible d’évaluer la qualité de l’air sans recourir à des capteurs chimiques ou physiques. Du fait de leur croissance lente, les lichens intègrent la pollution sur plusieurs années, faisant d’eux de bons témoins de la qualité de l’air.

Je participe !
Le protocole
Pour participer au projet Lichens GO!, vous devez suivre les différentes étapes du protocole indiquées ci-dessous. Pour plus de détails, veuillez vous référer au protocole complet.
Plus d'informations ?
Pour plus d'informations, vous pouvez télécharger le protocole complet qui inclut la clé d'indentification et les slides de la formation Lichens GO!.
Besoin d'aide dans l'identification des lichens ?
Pour vous aider dans l'identification des lichens, vous pouvez utiliser la clé d'identification en ligne Lichens GO!
Saisie des données
Saisissez vos observations facilement via la plateforme :
Résultats
Quelle qualité de l'air près de chez vous ?
Grâce aux données collectées, il est possible de calculer des indices de la qualité de l’air pour chaque site échantillonné. Ces différents indices permettent la réalisation d’une carte de la qualité de l’air de votre environnement proche. Plus nous aurons de données à notre disposition, plus cette carte sera précise !

D'ici peu, vous pourrez découvrir les premiers résultats du programme Lichens GO! dans cette section.